Inaptitude

par 11 Juin 2018

Au sens de la législation du travail, l’état d’inaptitude est l’incapacité de remplir son contrat de travail. Elle se décèle après une visite médicale auprès du médecin du travail (visite d’embauche, visite de reprise après longue maladie ou accident de travail…).

 

Distinction de deux catégories d’inaptitude à son poste de travail :

  • l’inaptitude dite « partielle », le salarié reste capable d’accomplir une partie des tâches correspondant à son poste,
  • l’inaptitude dite « totale », le salarié ne peut plus accomplir aucune des tâches correspondant à son poste, mais reste capable de tenir un emploi différent.

Qu’elle soit partielle ou totale, elle peut aussi être temporaire ou absolue définitive.

 

Le reclassement :

L’employeur a un délai d’un mois maximum pour trouver une solution de reclassement ou pour le licencier, si aucun autre poste ne peut lui être proposé. Passer ce délai, l’employeur devra continuer à verser la rémunération au salarié.